Thomas Fersen
  • 4.0Vous n'aimez pas les paroles de Thomas Fersenloading
  • Note 4.0/5 basée sur 64 avis.
  • Artiste: Thomas Fersen178
  • Chanson: Le chat botté
  • Langue: Français

Paroles Le chat botté de Thomas Fersen

CD Audio de Thomas Fersen en promotion Achetez à prix cassé l'album de Thomas Fersen sur Amazon.fr !

Le chat botté Paroles

Les textes de chanson similaires

Les chansons similaires

J'aime un petit animal de Frank Alamo

(Refrain) J'aime un petit animal Qui n'est pas sentimental Et qui se donne toujours Sans jamais parler d'amour Avec un joli petit cri de chat Elle s'étire et s'allonge au soleil Elle boit une ou deux...

Où est-elle ? de Eddy Mitchell

Oh, j'me réveille Je sens qu'au dehors c'est la pluie Dans la télé il neige Et la ville en sommeil finit sa nuit Oh, ma tête Je ressens jusqu'au moindre bruit Mais je peux hurler Y a personne dans...

Ma Maison de Claude Barzotti

Une vieille grille qui grince S'ouvre sur un jardin Une maison en province Où toujours je reviens. La haie de lilas bleus Et tout un mur de lierre J'habite dans ses yeux Je dors sous ses paupières. ...

Miroir Miroir de Stef Carse

Qui est cette fille si belle Qui ensorcelle mes rêves Et qui s'enfuit avec eux Elle court je cours derrière elle A bout de souffle elle m'entraîne Mes yeux ne voient que pour elle Et dans...

Divine Eva de François Feldman

Le tam-tam sous son chandail Balance un tempo guerrier. Diablement belle et sans faille Elle va planter la sagaie fatale. Une étrange mélodie Autour de son histoire, Insolente, insolite, Fait l'amour...

Je travaille au "Chat Botté"
Dans le centre-ville,
Je vends l'hiver et l'été,
des mules en reptile
C'est mon destin je suppose,
J'ai quinze ans d' maison,
Ca sent pas toujours la rose,
C'est le reblochon
Dans le cas de cette fillette
Qui tend son pied droit,
Son prénom doit être Berthe,
Pointure 43.
Il est l'heure de mon sandwich
Mais je n'ai plus faim
Asphyxié par une péniche,
Telle sera ma fin.

(Refrain)
On ne veut plus les quitter
Quand on les enfile
Essayer c'est adopter
Les mules en reptile

Je surveille au "Chat Botté"
Derrière mes lentilles,
Au rayon des nouveautés,
Une longue fille,
Elle regarde les savates
Et puis finalement
Elle me dit qu'elle convoite
Les mules en serpent.
Elle me confie son pied nu
Comme à une soeur.
Il est fin, petit, menu,
Bref, sans épaisseur.
Je le respire, je le flaire,
Enfin je le hume,
Je voudrais mettre sous verre
Ce qui le parfume.

(au Refrain)

Jamais eu au "Chat Botté"
Cette démangeaison,
Cette envie de bécoter
En quinze ans d' maison,
Je repousse l'idée sotte,
L'idée saugrenue,
L'idée d' proposer la botte
A cette inconnue,
Quand soudain le carillon
Annonce la nuit
Et pareille à Cendrillon,
La fille s'enfuit
Me laissant désappointé,
La mule à la main,
Elle s'enfuit du "Chat Botté",
Passe son chemin.

(au Refrain)

J'me faufile dans la réserve
J'entrouvre la boîte,
Tout le parfum que conserve
la pantoufle droite
Me traverse les narines,
Dilate mon coeur,
Me réchauffe la poitrine
Comme une liqueur.
Moi qui avais le bourdon,
J'ai la chair de poule,
Et même la chair de dindon
Quand j'éteins l'ampoule,
Il me semble être avec elle,
Elle à mes côtés,
Je rêve d'une vie nouvelle
Loin du "Chat Botté"

Paroles et Musique: Thomas Fersen   2003  "Pièce montée des grands jours"



C'était les paroles de Le chat botté
Voir les autres titres de Thomas Fersen.
N'hésitez pas à faire une recherche d'une parole de chanson de vos chanteurs ou compositeurs préférés grâce au moteur de recherche de textes de chansons en haut à droite du site.