Paroles Fakir de Pep's

Pep's
  • 0.0Vous n'aimez pas les paroles de Pep'sloading
  • Note 0.0/5 basée sur 0 avis.
  • Artiste: Pep's2088
  • Chanson: Fakir
  • Langue:

Les chansons similaires

Pour Quelques Jours Ou Pour Toujours de Dorothée

Un beau jour tu m'as dit Si on était amis Est-ce que tu dirais oui Peut-être pour quelques jours Ou bien pour toujours J'avais huit ans et toi Presque dix ans déjà Notre histoire commença Peut-être...

C'est mieux ainsi de Johnny Hallyday

J'avais tout pour devenir quelqu'un Pour filer doux sur le droit chemin Mais j'avais en moi, je le crois bien Quelque chose en plus ou peut-être en moins Et c'est mieux ainsi C'est mieux ainsi Bien...

Un ami de Nicola Ciccone

On peut perdre son travail Lorsqu'on a des ratés On peut perdre son crédit Lorsqu'on est endetté On peut perdre sa mémoire On peut perdre sa maison Perdre sa fougue Et même perdre sa raison On peut...

Si je t'aime de Daniel Guichard

Si je t'aime, si je t'aime Malgré les saisons et le temps qui s'en va Si je t'aime, si je t'aime C'est que je suis bien quand je suis près de toi Tu n'es pas la plus belle Mais au fond de tes yeux I1...

On l'aime quand même de Ridan

Souvent je cours et j'me paume partout, Entre les gens qui s'aiment et s'haïssent, Entre les gens qui parlent et qui glissent. Souvent j'me dis que je dois être Un peu fou de vous, De croire que ce monde...

Textes et Paroles de Fakir



(Florian Peppuy)



Quelques centimes pour la gloire

On est à la cime du semblant

Alors ni foi ni loi, il faut croire

Que notre bonheur est en argent

Sur l'ignorance on peut s'asseoir

Je me lève donc, j'ai des fourmis



Alors cupidon de la fraternité

Je plante mes flèches de naïveté

Je tire en vrac, en ricochet

Y en a bien une qui va s'planter

Mais le marathon de l'ivresse

Sert à s'endormir petit à petit

Potion magique pour la faiblesse

Pour ma détresse, instant d'oubli



Et je cours, un peu quand même

Sur ce chemin bien épineux

Tel un fakir des temps modernes,

J'avance, me coupe, mais reste lumineux



Mais quand la cuve est remplie à ras bord

Il me reste les larmes au petit matin

Qui me disent qu'au fond je ne suis pas mort

Qu'au fond y a bien quelqu'un

On peut être riche et enviable

Et savoir le prix des cris

On peut être pauvre et puis minable

Trouvons le gène de la connerie



Et je cours, un peu quand même

Sur ce chemin bien épineux

Tel un fakir des temps modernes,

J'avance, me coupe, mais reste lumineux

N'hésitez pas à faire une recherche de paroles d'une chanson dont vous ne connaissez qu'un morceau de texte avec notre moteur de paroles et chansons